Tesla: Elon Musk, au bout du rouleau, va-t-il devoir prendre du recul?

Au bord du surmenage, Elon Musk a-t-il besoin d’aide pour continuer à assumer ses fonctions à la tête de Tesla ? Le milliardaire de 47 ans, qui s’est confié dans un entretien au New York Times, a affirmé qu’il travaillait 120 heures par semaine, prenait un sédatif pour dormir et voyait de moins en moins ses enfants et ses amis. Fragilisé, l’iconoclaste PDG doit-il désormais prendre du champ ou doit-on lui adjoindre un numéro 2 ? Les solutions paraissent limitées.

« Le conseil d’administration de Tesla doit agir et trouver un directeur des opérations dès que possible », réclame Ross Gerber, un des actionnaires, sur Twitter. « Il n’est pas censé laisser Elon se consumer de la sorte », ajoute cet inconditionnel du milliardaire.

Plongeon de près de 9 % de l’action Tesla

Ces confidences d’Elon Musk, très rares chez les grands patrons qui incarnent le visage de leur entreprise, ont provoqué le plongeon de près de 9 % de l’action Tesla, au moment même où le constructeur de véhicules électriques haut de gamme est dans la ligne de mire du gendarme de la Bourse, la SEC.

Tesla fait en effet l’objet de poursuites judiciaires de financiers après un tweet du 7 août de Elon Musk affirmant avoir « sécurisé le financement » pour sortir la société de la Bourse au prix de 420 dollars le titre.

S’il refuse de donner un avis sur le cas spécifique d’Elon Musk, Michael Freeman, enseignant en psychiatrie à l’université de San Francisco, renvoie l’AFP vers un de ses articles publiés en février. Avec trois collègues, il y expliquait que les difficultés psychologiques, dont la dépression et l’usage de substances et médicaments, « peuvent affecter le comportement et les décisions » des entrepreneurs.
Elon Musk, homme à tout faire

« Il faut clairement un lieutenant à Elon Musk » sous le modèle de ce qui est déjà en place chez SpaceX, une des sociétés fondées par le milliardaire, affirme Charles Whitehead, professeur de droit à l’Université Cornell à New York. Les opérations au jour le jour de la société aérospatiale sont dirigées par Gwynne Shotwell, qui occupe la fonction de directrice générale déléguée.

Tesla a songé à un tel schéma il y a quelques années et avait pensé à Sheryl Sandberg, la numéro 2 de Facebook, selon Elon Musk. Mais le conseil d’administration n’envisage pas pour l’instant de relancer l’idée d’un tel arrangement, a confié vendredi à l’AFP une source proche du dossier. Tesla s’est refusé à tout commentaire.

Related posts

6 Thoughts to “Tesla: Elon Musk, au bout du rouleau, va-t-il devoir prendre du recul?”

  1. of writing i am as well delighted to share my know-how here with colleagues. https://yong79.com/

  2. With thanks! Valuable information!

  3. With thanks! Valuable information!

  4. Don’t wear seat belts lest you drown in your own urine?

  5. I conceive this web site has got some real good information for everyone https://yong79.com/

laissez un commentaire

Résoudre : *
10 ⁄ 2 =