Singapour et JPMorgan testent une plateforme de paiement blockchain

La banque centrale de Singapour déclare que son prototype de réseau de paiements transfrontaliers blockchain est maintenant prêt à être commercialisé.

L’Autorité monétaire de Singapour (MAS) a commencé à tester sa nouvelle solution avec JPMorgan et la holding publique singapourienne Temasek à la fin de l’année dernière.

Et il semble que les tests aient été couronnés de succès. Selon Reuters, la MAS se dit maintenant « prête » à commercialiser le « réseau de paiements multidevises ».

Le média cite MAS et Temasek comme ayant déclaré,

« Un réseau international de règlement, conçu sur le modèle du prototype de réseau de paiement, pourrait permettre des transactions plus rapides et moins coûteuses que les canaux de paiement transfrontaliers traditionnels. Les organisations semblent vouloir accélérer l’adoption de leur nouvelle plateforme en rendant publiques « certaines des spécifications techniques du prototype de réseau ».

Le MAS a déjà évoqué les multiples utilisations possibles de sa nouvelle solution, qui pourrait servir à accélérer les opérations de change, les « paiements transfrontaliers en devises multiples » et les opérations sur titres libellés en devises.

Le MAS espère que d’autres banques centrales se tourneront également vers des solutions de type « blockchain » et contribueront à éviter que les questions financières transfrontalières gérées par l’État ne prennent du retard sur le secteur privé. Le MAS a souligné l’importance pour les banques centrales de « rendre les transactions transfrontalières plus rapides, moins chères et plus sûres ».

Le MAS a déclaré, en novembre dernier,

« Nous espérons que cette évolution encouragera d’autres banques centrales à mener des essais similaires. Nous rendrons les spécifications techniques accessibles au public afin d’accélérer ces efforts ».

Related posts

laissez un commentaire

Résoudre : *
24 − 18 =