Les États-Unis apportent leur aide à Haïti

Alors qu’elles étaient très silencieuses depuis le début de l’ «opération pays lock», le 7 février dernier, les autorités américaines se sont prononcées sur la crise haïtienne, ce vendredi 15 février. Un communiqué et l’annonce de l’envoi dans un délai proche d’aide humanitaire remettent les États-Unis au centre de la crise haïtienne. On ne sait pas encore qui va en profiter : le président Jovenel Moïse, le Premier ministre Jean-Henry Céant, l’opposition ou Haïti. Si l’annonce du programme d’aide a été faite dans la capitale américaine, ce n’est pas par une voix de Washington, mais l’ambassade US à Port-au-Prince qui a sorti une note pour exprimer la position américaine sur la crise en Haïti. Les partisans du président Jovenel Moïse lisent la position américaine comme un appui au chef de l’État. Des observateurs font remarquer que les USA, tout en félicitant le président pour son appel au dialogue, invitent le gouvernement haïtien à faire ce que des associations de la société civile haïtienne, particulièrement la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti (CCIH) réclament depuis une semaine : dialogue avec l’opposition, meilleures politiques économiques et lutte contre la corruption.

Related posts

laissez un commentaire

Résoudre : *
23 × 9 =