Le Paraguay soutient une initiative visant à ériger la plus grande ferme de minage de Bitcoin au monde

Jusqu’ici basée en Corée du Sud, la Blockchain Technology Foundation (aussi connue sous le nom Commons Foundation) a récemment noué un accord avec le gouvernement paraguayen. Celui-ci devrait lui permettre de mettre sur pied ce qui pourrait être, selon elle, la plus grande ferme de minage de Bitcoin au monde.

Le Paraguay est un véritable carrefour de l’énergie renouvelable : le pays assure l’ensemble de ses besoins en électricité grâce à deux centrales hydroélectriques. L’une d’elles, la centrale d’Itaipu, qui revendique une production annuelle de 103 terawatts, est d’ailleurs la plus importante au monde.

La Commons Foundation a récemment noué un partenariat avec le gouvernement lui permettant de bénéficier de prix électriques très attractifs pendant au moins 5 ans – des prix qui seraient 80% moins élevés que ce qu’elle aurait pu obtenir en Corée du Sud.

Elle pourra également bénéficier de 5 parcelles de terrain, pour un total de 5 hectares. Ceci lui permettra de mettre sur pied ce qui pourrait constituer la plus grande ferme de minage de Bitcoin au monde.

Elle compte également lancer une plateforme d’échange de crypto-monnaies.
Des révisions constitutionnelles à prévoir ?

La Commons Foundation prévoit de financer le développement de son projet projet à travers une ICO, présentée comme une « Initial Exchange Offering ».

Elle compte redistribuer 30% des profits du minage et 70% de ceux de sa plateforme d’échange aux détenteurs de son token. Ceux-ci seront payés en MicroBitcoin, une crypto-monnaie peut connue disponible sur quelques plateformes d’échange confidentielles.

Selon les autorités paraguayennes, le gouvernement pourrait aller jusqu’à réviser la constitution pour soutenir cette initiative :

« Le gouvernement du Paraguay soutiendra de manière active le projet de la Commons Foundation et offrira certaines exonérations fiscales à travers des procédures de révision constitutionnelle», s’est enthousiasmé Hugo Velazquez Moreno, vice-président du pays.

Notons qu’aucun calendrier n’a encore été fixé, aussi bien pour le lancement de la vente de tokens que pour celui de la ferme de minage.

Related posts

laissez un commentaire

Résoudre : *
27 × 21 =