Flash!!! Flash!!! Flash!!! La vie de la Mairesse de Tabarre Nice Simon est en danger après avoir été battue comme une esclave

Flash!!! Flash!!! Flash!!!
La vie de la Mairesse de Tabarre Nice Simon est en danger après avoir été battue comme une esclave le lundi 1er Octobre 2018 par son concubin et père de son fils Yves Léonard.
Les faits se sont produits après que la Mairesse ait refusé de rencontrer en privé dans le cadre du dossier de l’ ULCC, le Commissaire du Gouvernement de la Croix-des-Bouquets, Me Yvon Jean Noel, bras droit de Léonard Yves , à l’Hotel kingdom où le commissaire est logé et nourri gratuitement sans compter qu’il utilise un véhicule de la mairie pris de force par Yves Leonard.
La mairesse de Tabarre a failli passer de vie à trépas par Yves Léonard qui est un récidiviste notoire , ancien vendeur de drogues et escroc à Orlando, Floride.
En effet, il est le proprietaire de la maison où habite le président Jovenel Moise à Pelerin 5 et c’est lui qui avait insisté pour que les maisons des riverains soient détruites illégallement sous prétexte de donner plus d’intimité au chef de l’Etat et pour augmenter la valeur marchande de sa propriété.
La mairesse de Tabarre craint pour sa vie car Yves Léonard est aussi le bras droit du premier ministre Jean Henry Céant , celui de tous les juges et commissaires du gouvernement des juridictions de Port-au -Prince et de la Croix- des-Bouquets.
En dépit de la flagrance des voies de fait et de tentative d’assassinat sur sa personne , aucun juge ni commissaire de gouvernement ou de police n’ose procéder à l’arrestation de cet energumène qui jouit d’une immunité en raison de ses accointances politiques avec le nouveau premier ministre Céant , le président Jovenel Moise, son locataire ainsi que tous les juges et commissaires pour qui il organise des réceptions périodiques. La mairesse Nice Simon qui a pu s’échapper des griffes de son concubin pour se réfugier chez des proches ne peut reprendre son fils , ni son téléphone confisqués par le tout puissant Yves Léonard qui ne jure que par sa mort. D’ailleurs , la mairesse est persecuté depuis quelque temps par le commissaire du gouvernement de la Croix-des-Bouquets Yvon Jean Noel sous l’influence de Yves Leonard qui aimerait aller aux elections municipales pour Tabarre et profite d’une simple enquete de l’ULCC qui ne concerne guere son administration pour manipuler la mairesse qui ne veut pas lâcher prise autour de l’argent des contribuables et les terrains d’honnêtes citoyens et citoyennes de la commune.
Un SOS est lancé aux juges et commissaires du gouvernement ; aux organisations féministes ; aux défenseurs des droits humains en général ; aux journalistes de la presse parlée , écrite et télévisée et surtout aux différentes Associations de Maires dont la FENAMH, l’AMO etc en vue de faire cesser ces abus envers l’élue, impuissante face à son bourreau Yves Léonard , un analphabète qui en raison de son amitié avec le président Jovenel Moise , le premier ministre Jean Henry Céant et les juges et commissaires des juridictions de la Croix – des- Bouquets et de Port- au – Prince , jouit d’une immunité absolue.
A quand la justice équitable pronée par le président dans ses allocutions quotidiennes?
ABA l’impunité ! Vive la Justice!
Signée :
Une citoyenne haïtienne impuissante et révoltée

 

Related posts

laissez un commentaire

Résoudre : *
13 − 4 =