Des parents dénoncent les prix « exorbitants » des frais scolaires

L’Union des Parents d’Élèves Progressistes d’Haïti (UPEPH) demande au Ministère de l’Éducation Nationale et  de la Formation Professionnelle (MENFP) de sanctionner les responsables d’institutions scolaires qui augmentent exagérément les prix de la scolarité.

Port-au-Prince, le 8 juillet 2020.- Le coordonnateur de l’Union des Parents d’Élèves Progressistes d’Haïti (UPEPH), Léo Litholu, a appelé mardi, les autorités éducatives à sanctionner les responsables d’institutions scolaires qui augmentent, de façon exagérée, les frais scolaires.

La situation socioéconomique des parents est difficile. Ils ne peuvent pas supporter des frais exorbitants, a indiqué M. Litholu.

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) doit sanctionner les responsables d’institutions scolaires qui font pression sur les parents pour qu’ils paient des mois de scolarité qui n’ont pas été couverts à cause du nouveau Coronavirus, dit Léo Litholu.

L’activiste plaide en faveur de l’adoption de mesures visant à rendre effective la reprise graduelle des activités scolaires à partir du 10 aout prochain. L’Etat doit accompagner les parents et les enseignants, a-t-il dit.

Source : Vant Bèf Info (VBI)

Related posts

laissez un commentaire

Résoudre : *
12 − 12 =